Cancer de la peau : de plus en plus de jeunes femmes touchées

Les résultats d’une étude américaine révèlent que l’incidence des cancers de la peau aurait été multipliée par huit chez les jeunes femmes et par quatre chez les hommes hommes ces dernières années. Les auteurs pointent du doigt les cabines de bronzage.

Une équipe de chercheurs américains a constaté que les cancers de la peau touchent de plus en plus de jeunes de moins de 40 ans aux Etats-Unis ces dernières décennies. Après avoir analysé les statistiques des patients âgés de 18 ans à 39 ans, diagnostiqués pour la première fois d’un mélanome entre 1970 et 2009, ces chercheurs menés par le Dr Jerry Brewer, dermatologue à la Mayo Clinic, constatent que l’incidence de ce cancer est multiplié par huit chez les femmes et par quatre chez les hommes.

Nous nous attendions à une nette augmentation comme les autres études faites précédemment l’ont montré mais nous avons trouvé des incidences encore plus élevées que, dans par exemple les statistiques de l’Institut national américain du cancer (NCI) surtout chez les sujets dans la vingtaine et la trentaine“, publient-ils dans la revue Mayo Clinic Proceedings. Ils expliquent alors ce phénomène par l’usage accru des cabines de bronzage, ce qui justifierait que les femmes soient plus touchées dans cette tranche d’âge, contrairement à ce que l’on constate sur l’ensemble de la population.

Les cabines de bronzage pointées du doigt

Les jeunes femmes fréquentent en effet plus les salons de bronzage que les jeunes hommes et, “une étude récente révèle que les personnes recourant fréquemment à la lampe à bronzer ont 74% plus de risque de développer un mélanome et nous savons que les jeunes femmes y ont davantage recours que les hommes jeunes“, précise le Dr Brewer. “Les résultat de cette recherche souligne l’importance de campagnes pour réduire les facteurs de risque du cancer de la peau et particulièrement de continuer à alerter les jeunes des effets cancérigènes des lampes à bronzer“, insiste-t-il.

La bonne nouvelle  c’est que compte tenu du dépistage plus précoce, le taux de mortalité lié au cancer de la peau s’est considérablement amélioré. D’où, l’importance des campagnes de sensibilisation.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter