Coca contraint de modifier la recette de son célèbre soda

Petite révolution aux Etats-Unis. Coca-Cola a été contrainte de modifier la recette secrète  de son célèbre soda afin de se conformer à la loi californienne. Le Coca contient en effet un colorant caramel jugé potentiellement cancérigène.

A cause d’un colorant jugé potentiellement cancérigène, Coca-Cola va donc devoir modifier la composition de sa célèbre boisson. A défaut, et selon la loi californienne, la marque, tout comme Pepsi, devra faire figurer sur ses emballages, un avertissement sur la présence de 4-méthylimidazole. A fortes doses, ce caramel issu de l’ammoniac et du sulfite, est à l’origine de cancers chez des animaux testés en laboratoire.

Il s’agit tout de même d’une petite révolution chez la marque qui conserve secrètement la composition de son soda. Elle a immédiatement fait savoir que cette modification n’aura aucune influence sur le goût de sa boisson phare. “Nous ne changeons ni notre recette, ni notre formule“, annonce l’un des porte-paroles de la marques à l’AFP. Néanmoins , “nous allons demander à nos fournisseurs de caramel de réduire les niveaux de 4-MEI pour se mettre en conformité avec la loi californienne“.

Une toxicité non démontrée pour l’homme

Le 4-MEI n’est pas seulement présent dans le Coca-Cola ou le Pepsi-Cola. Il s’agit d’un cancérigène animal reconnu, intervenant dans d’autres compositions, comme la bière ou la sauce soja, mais dont la toxicité sur l’homme n’a jamais été démontrée. Les agences de sécurité alimentaire américaine, canadienne ou européenne n’interdisent d’ailleurs pas cette substance. “En réalité, ces agences considèrent que le colorant caramel utilisé dans l’alimentation est sans danger“, estime l’association américaine des boissons dans un communiqué. Elle ajoute que pour atteindre un seuil limite pour la santé humaine, il faudrait consommer quotidiennement 2.900 canettes de soda pendant 70 ans.

La Californie applique néanmoins le principe de précaution et fixe un taux maximum de 4-MEI à 29 microgrammes par produit consommé. Or, Coca et Pepsi en contiennent actuellement  entre 103 et 153 microgrammes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter