Radioactivité : deux techniciens de l’IRSN exposés dans un immeuble lyonnais

A l’occasion d’une opération de récupération de matériel radiologique dans un immeuble à Lyon mercredi, le hall du bâtiment a été contaminé par des poussières radioactives et deux techniciens de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire ont exposés.

Des techniciens de l’IRSN avaient pour mission de récupérer du matériel radiologique obsolète entreposé dans la cave d’un radiologue à la retraite dans le centre-ville de Lyon. Or, cette opération de routine a mal tourné puisqu’en ouvrant un coffre, de la poudre de radium s’est dispersée dans les locaux, exposant deux techniciens qui n’étaient pas protégés.

Le radium est une substance extrêmement radioactive, largement utilisée autrefois pour usage médical. “Le radium avait probablement servi avant-guerre“, explique Didier Campion, le directeur de la crise à l’IRSN dépêché sur place. Or, “le radium est éternel à l’échelle d’une vie humaine“, continue-t-il, et demeure radioactif très longtemps.

Des examens spécifiques

Nous avons découvert une contamination radioactive dans l’entrée de l’immeuble, à l’extérieur de la zone de chantier qui avait été isolée” et “les deux techniciens qui se trouvaient dans le hall n’étaient pas protégés, et ont été potentiellement exposés à la contamination“, ajoute Didier Campion, interrogé par le Figaro. Les deux hommes ont alors été transférés à la centrale nucléaire du Bugey afin d’y subir des examens spécifiques. “L’objectif des examens est de savoir si ces deux personnes sont contaminées juste à l’extérieur, c’est-à-dire si elles ont reçu des poussières radioactives sur la peau, ou si elles sont contaminées à l’intérieur“, explique Sylvain Pelleteret de l’Agence de sûreté nucléaire, sur Europe 1.

Quant aux habitants de l’immeuble, ils ont été évacués par les pompiers à l’aide d’une grande échelle, les parties communes de l’immeuble étant potentiellement contaminées. Si le cabinet du préfet précise qu’il n’existe pas de risque pour la population, en attendant la décontamination de l’immeuble, les habitants pourront être relogés par la mairie.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter