Jean-Louis Borloo à la tête de Veolia, rumeur ou réalité ?

Selon l’information révélée par plusieurs médias ce matin, Henri Proglio, le PDG d’EDF aurait lancé en coulisses, une offensive à l’encontre d’Antoine Frérot, son successeur à la tête de Veolia Environnement. La rumeur annonce même qu’il pourrait être remplacé par l’ancien super ministre de l’Ecologie, Jean-Louis Borloo.

La rumeur a débuté hier soir quand les Echos ont publié sur leur site l’information selon laquelle “dans le plus grand secret” Henri Proglio, toujours administrateur de Veolia Environnement, “se prépare à demander au conseil la tête d’Antoine Frérot“. Et, il ne serait pas le seul à souhaiter le départ de celui qui lui a succédé à la tête du groupe, “plusieurs administrateurs du groupe de services aux collectivités demandent la tête d’Antoine Frérot“, ajoute le quotidien économique aujourd’hui.

Henri Proglio souhaite en effet évincer Antoine Frérot de la tête de Veolia Environnement sous prétexte que ce dernier “n’est pas capable de sauver le groupe, en pleine tourmente“, ajoute Mobilettre, la lettre spécialisée dans les transports. Depuis le départ d’henri Proglio, le groupe affiche une dette de 15 milliards d’euros et vient d’être dégradé par Moody’s, affichant l’une des pires performances du CAC 40 l’année dernière. La valeur de son action a perdu près de 60% sur 2011.

Des rumeurs de presse

Alors, qui pour remplacer l’actuel PDG  de Veolia ? Selon les Echos, le nom de Jean-Louis Borloo, l’ancien super ministre de l’environnement et avocat de formation circule. Il figurerait “en tête de liste des successeurs pressentis“. Toutefois, pour Nathalie Koscisuko-Morizet, l’ex-ministre de l’Ecologie,  porte-parole du candidat Sarkozy, tout cela ne serait que “des rumeurs de presse” sans toutefois démentir l’information.

La prochaine réunion du conseil d’administration de Veolia est programmée le 29 février, à la veille de la présentation des résultats 2011.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter