• Accueil
  • >
  • Fil Info
  • >
  • ENERGIE ? La chute « inutile » des cours du gaz et de l’électricité

ENERGIE ? La chute « inutile » des cours du gaz et de l’électricité

Effet positif de la crise, les prix de gros de l’électricité et du gaz devraient reculer cette année sous l’effet d’une baisse de la consommation en Europe. Malgré cette tendance en principe favorable pour le consommateur français, les factures risquent pourtant de rester toujours aussi lourdes en raison de contrats d’approvisionnement au long terme très pénalisants.

Alors que la Commission de la régulation électrique anticipe une hausse de 30% des prix de l’électricité pour les Français dans les 4 prochaines années, les cours se dégonflent nettement actuellement. A titre d’exemple, le prix du mégawattheure allemand pour livraison en 2013 a chuté cette semaine autour de 50 euros, son plus bas niveau depuis plus d’un an, malgré la fermeture de 8 réacteurs nucléaires outre-Rhin.

Les analystes parient aujourd’hui sur des cours modérés de l’électricité en 2012, autour de 52 euros le MWh et de seulement 58 euros en 2015. Même tendance pour le gaz, avec des cours en baisse d’environ 20% depuis l’automne dernier. Malgré cette tendance favorable à une baisse sensible de la facture énergétiques des Français, il y a peu de chances qu”elle se traduise par une baisse des prix pour les consommateurs, en raison de la forte inertie des contrats d’approvisionnement notamment chez GDF Suez.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter