Nez bouchés : attention aux médicaments anti-rhume

Alors que le froid s’est installé sur la France, et que les nez vont commencer à couler, l’Agence française du médicament vient de lancer un appel à la vigilance sur certains médicaments anti-rhume contenant un vasoconstricteur. Une quinzaine de “cas graves d’effets indésirables” ont été signalés depuis le 1er janvier 2011.

Certains médicaments anti-rhume contiennent un vasoconstricteur afin de diminuer la sensation de nez bouché qui accompagne souvent ce type de pathologie. Or, ces médicaments anti-rhume sont aujourd’hui sur la sellette. En effet, l’Afssaps révèle que quinze “cas graves d’effets indésirables” ont été signalés depuis le 1er janvier 2011.

Parmi les médicaments incriminés, des solutions pour pulvérisations nasales délivrées sur ordonnance telles que Aturgyl, Dérinox, Déturgylone, Rhinofluimucil… mais aussi des médicaments à prendre par voie orale et délivrés sans ordonnance, comme l’Actifed rhume, le Dolirhume, le Rhinadvil, Rhinureflex, Humex rhume ou Sudafed.

Des médicaments consommés par des millions de Français

Ces médicaments très communément utilisés, 3 millions de boites d’Actifed rhume sont vendues chaque année, peuvent toutefois provoquer chez certains des effets indésirables graves au niveau cardiaque ou neurologique. Des cas d’hypertension artérielle, de crise d’angor, d’angine de poitrine, mais aussi de convulsion, de troubles du comportement, ou encore d’accident vasculaire ont été recensés chez des personnes ne respectant pas les posologies.

C’est pourquoi, l’Afssaps rappelle aux consommateurs de ce type de médicaments  de ne pas y recourir de façon “abusive” et de “toujours vérifier après de leur médecin ou de leur pharmacien s’ils sont bien adaptés à leur cas“, et surtout de ne pas les associer entre-eux.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter