Ecologie : Yannick Jadot lâche son poste mais pas Eva

Après avoir annoncé sa démission de son poste de porte-parole d’Eva Joly sur Twitter mercredi, Yannick Jadot s’explique désormais dans les médias. Invité d’Europe 1 hier et d’i-télé ce matin, il revient sur les raisons qui l’ont poussé à quitter son poste.

Cela faisait plusieurs jours que nous en discutions très clairement avec Eva Joly“, Annonçait hier sur Europe 1 Yannick Jadot, désormais ex-porte-parole d’Eva Joly après avoir annoncé sa démission sur Twitter mercredi. “Et ça faisait un petit moment qu’avec la direction de campagne on avait décidé , en accord avec Eva Joly, que je me mettais en retrait du porte-parolat” ajoute-t-il expliquant qu’il devenait très difficile d’être porte-parole de quelqu’un avec qui on est pas entièrement  en phase.

A l’origine du désaccord entre les deux écologistes, toujours et encore l’accord avec le PS. “J‘ai considéré que cet accord était un formidable levier pour la campagne d’Eva Joly“. Or, “je crois qu’elle commence également à le comprendre, mais, elle préférait se mettre à côté de cet accord“, accord qu’il considère comme la traduction “d’une relation que nous n’avons jamais eue avec les socialistes“.

Objectif 5%

Yannick Jadot n’est donc plus porte-parole mais assure faire toujours partie de l’équipe de campagne. “Je ne lâche pas ma candidate, simplement j’ai pris du retrait par rapport à cette fonction de porte-parole dans laquelle je ne me sentais plus à l’aise“.  Néanmoins, l’eurodéputé confirme qu’il “faut garder une candidate (…) car on voit bien que les socialistes ne vont pas porter le projet écolo. Mais notre responsabilité est de gouverner ce pays en 2012 et de le changer”. Avant d’ajouter que l’objectif est de finir “au-dessus de 5%, parce que ça pèse politiquement“, financièrement aussi…

  • facebook
  • googleplus
  • twitter