Réchauffement climatique : rester sous les 2°C, un voeu pieux

Alors que les spécialistes s’accordent pour fixer la limite tolérable du réchauffement climatique à 2°C, une nouvelle étude publiée par la revue Nature fin octobre et reprise aujourd’hui par 20minutes.fr, révèle qu’il serait déjà trop tard pour tenter de contenir le réchauffement en deçà de cette limite.

Maintenir le réchauffement de la planète en dessous d’une limite fixée à 2°C, un v?u pieux pour les auteurs d’une nouvelle étude publiée dans la revue Nature. Les scientifiques auteurs de cette étude ont envisagé plusieurs scénarios, et “parmi les scénarios qui permettraient de rester en dessous de 2°C avec une probabilité supérieure à 66%, les émissions devraient connaitre un pic entre 2010 et 2020 et descendre à 44 gigatonnes d’équivalent CO2 en 2020 (alors que l’on était à environ 48 en 2010)“.

Baisser les émissions de 8,5%

Pour aboutir à un tel résultat, il serait alors nécessaire d’abaisser les émissions de CO2 de 8,5% par rapport à 2010 alors que ces mêmes émissions continuent de croitre d’année en année. Ainsi, entre 2009 et 2010, une augmentation record a même été enregistrée par le ministère américain de l’énergie, avec 500 millions de tonnes supplémentaires émises.

Ainsi, alors que les Etats tentent de s’entendre pour limiter le réchauffement climatique à 2°C lors de grandes conférences internationales, comme Cancùn l’année dernière, la baisse des émissions nécessaire pour parvenir à rester sous ce seuil serait impossible à atteindre.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter