Un ballon de rouge contre le cancer du sein

On connaissait déjà certaines vertus du vin rouge consommé modérément sur le système cardio-vasculaire, on apprend désormais, grâce aux études menées par des chercheurs italiens et américians, que ce breuvage serait également bon pour lutter contre le cancer du sein.

Selon l’étude parue dans la revue Faseb Journal, une substance contenue dans le vin rouge serait en effet efficace pour lutter contre le cancer du sein. Cette substance, le resveratrol, contenue dans la peau du raisin noir, pourrait empêcher la croissance des cellules cancéreuses, en bloquant les effets des ?strogènes.

La croissance des cellules bloquée

Les effets bénéfiques du vin rouge sur le diabète et l’obésité avaient déjà été mis à jour, mais des chercheurs italiens et américains ont alors décidé d’aller plus loin et d’analyser les effets du resveratrol sur les cellules du cancer du sein. Et bingo! Ils ont constaté que la croissance des cellules cancéreuses traitées au resveratrol serait pratiquement bloquée par rapport à celle des cellules non traitées. A l’origine du phénomène, la réduction drastique de la quantité d’?strogènes, qui empêche alors les cellules de croitre. Sebastiano Ando, de la Faculté de pharmacie de l’Université italienne de Calabre, va même plus loin, “le resveratrol est un outil pharmacologique potentiel à exploiter quand le cancer du sein devient résistant à la thérapie hormonale”.

Alors, bien évidemment, personne n’invite les femmes à se ruer sur un verre de vin rouge pour lutter contre le cancer du sein.“Ces découvertes sont excitantes, mais elles ne veulent en aucun cas dire que les personnes doivent boire du vin ou utiliser des compléments de resveratrol pour traiter le cancer du sein (…) Ce que cela signifie, c’est que les scientifiques n’ont pas fini de distiller les secrets de la bonne santé cachés dans les produits naturels tels que le vin rouge” explique Gerald Weissmann le rédacteur en chef de la revue FASEB Journal.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter