NKM – Des ambitions présidentielles ?

Mises en place dès 2011 par le parti socialiste, l’idée d’organiser des primaires à droite pour choisir le meilleur candidat susceptible de remporter l’élection présidentielle de 2017 fait son chemin. Ainsi, après Valérie Pécresse, c’est au tour de la ministre de l’Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet d’évoquer l’idée.

En 2017, il est assez probable que l’on soit dans une configuration qui nécessite des primaires“, confiait Nathalie Kosciusko-Morizet ce week-end dans le Journal du dimanche. Mais la ministre de l’Environnement va même au-delà en évoquant sa propre participation à cet avant-tour de l’élection présidentielle de 2017. “Jamais je ne raisonne en terme d’âge ou de sexe. Par tempérament, je ne m’interdis rien“, ajoute celle qui n’aura que 44 ans en 2017 et qui entretient désormais des rapports professionnels privilégiés avec le Président Sarkozy après une période de disgrâce.

Alors, celle qui traitait Jean-François Coppé de lâche en avril 2008 au moment du débat parlementaire autour des OGM, viendra-t-elle contrecarrer les plans de celui qui se voit déjà candidat de la droite pour 2017?

  • facebook
  • googleplus
  • twitter