Mediator : nouvelles révélations, le Sénat sous influence

Chaque semaine apporte sa nouvelle révélation dans l’affaire du Mediator, ce médicament soupçonné d’avoir causé la mort de 500 à 200 personnes en France. En effet, selon l’information révélée par le Figaro hier, un rapport du Sénat sur le Mediator aurait été modifié à l’avantage des laboratoires Servier, après l’intervention d’un expert médical, proche de Jean-Philippe Seta, directeur opérationnel de Servier, n°2 du groupe pharmaceutique.

Nouvelle révélation explosive dans l’affaire du Mediator. Selon l’information publiée hier par le Figaro sur son site Internet, le Sénat aurait été influencé par un proche de la direction du groupe pharmaceutique dans le cadre de sa mission d’enquête sur le Mediator.

Le quotidien s’appuie sur la retranscription d’une conversation téléphonique entre Jean-Philippe Seta, directeur opérationnel de Servier et Claude Griscelli, professeur de génétique et ancien membre du conseil d’Etat, entendu à la demande de Marie-Thérèse Hermange, comme expert médical dans le cadre de la mission d’enquête du Sénat. Et cette discussion est accablante.

Tu anticipes, c’est parfait

Le rapporteur UMP avait en effet invité le Pr Griscelli a relire le rapport des sénateurs avant sa publication officielle. Or, ce dernier explique à Jean-Philippe Seta s’être concentré sur les points du rapport concernant Servier et se félicite d’avoir “fait changer pas mal de choses“. Il ajoute avoir “beaucoup insisté” pour revenir sur le nombre de décès imputé au Mediator.

J’ai par contre accentué les reproches que l’on peut faire à l’Affssaps“, peut-on lire dans les colonnes du Figaro qui retranscrit les propos du Pr Griscelli. Une façon de faire qui a visiblement satisfait son interlocuteur qui se réjouit de cette initiative : “décidément, je n’ai même pas besoin de te donner des conseils, tu anticipes, c’est parfait“.

Si ces propos sont vérifiés, les victimes pourraient alors y trouver une nouvelle preuve du cynisme du laboratoire pharmaceutique, et des collusions nouées par ce groupe avec les décideurs politiques français.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter