Feyzin : fuite de soufre à la raffinerie Total

Une fuite de soufre a été constatée hier matin à la raffinerie Total de Feyzin, dans la banlieue lyonnaise. Si cette fuite semble sans danger, la ministre de l’environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet déplore le manque de réactivité du groupe pétrolier.

Suite à une panne d’une unité de désulfuration, la raffinerie Total de Feyzin a émis hier matin du dioxyde de soufre pendant trente minutes, le temps que la situation soit rétablie. Le vent a porté ces émissions vers le Nord en direction de l’agglomération lyonnaise. Si ces émissions ne sont pas toxiques et ne présentent pas de risque pour la santé, elles ont toutefois entraîné des gênes olfactives et respiratoires pour les personnes les plus sensibles. La préfecture a précisé à la population qu’il est inutile de se confiner, il est même recommandé d’aérer les habitations et les bureaux. La population peut continuer ses activités normalement.

Une information tardive

La situation a été rapidement rétablie. Néanmoins, Nathalie Kosciusko-Morizet regrette que l’exploitant industriel n’ait pas informé plus rapidement les autorités publiques, générant ainsi des inquiétudes parmi les personnes affectées. Près de 2 heures se sont écoulées entre l’incident et l’information des autorités. La ministre a alors demandé aux services de l’inspection des installations classées de dresser un procès-verbal pour non respect des limites de rejets d’émission prévues et information tardive.

Les incidents, en particulier lorsqu’ils sont susceptibles d’affecter la population, doivent être déclarés immédiatement aux autorités publiques afin qu’une information puisse être adressée aux personnes potentiellement affectées. C’est impératif afin de pouvoir adresser à temps les messages adaptés et éviter des inquiétudes légitimes pour les populations concernées”, confiait la ministre de l’Environnement hier.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter