L’environnement à l’honneur du 110e concours Lépine

Le concours Lépine, qui récompense depuis 110 ans les meilleurs inventions de l’année, a sacré une nouvelle fois André Boniface, ingénieur à la retraite, pour son dispositif de pompage des hydrocarbures en milieu marin profond.

André Boniface, 77 ans,  avait déjà remporté le concours Lépine en 1999 avec un appareil de forage terrestre. Cette année, dépité par l’importante marée noire qui avait dévasté le golfe du Mexique en mai 2010, l’ingénieur à la retraite présentait son dispositif de pompage des hydrocarbures en milieu marin profond. Ce dispositif vise à capter le pétrole à la source, juste au-dessus de la fuite, grâce à un gros tube relié à un puissant compresseur. Ce tube est par ailleurs composé d’une double colonne,  à l’intérieur de laquelle la puissance de l’air envoyé dans les profondeurs d’un côté, permet de propulser vers la surface le mélange eau-pétrole de l’autre côté.

Limiter les dégâts

Inspiré par la catastrophe qu’avait connu le golfe du Mexique après l’explosion de la plate-forme Deepwater Horizon en mai 2010, André Boniface explique que son dispositif permet “d’extraire de gros débits de mélange eau-hydrocarbures quelle que soit la profondeur de captage“. “D’une installation facile, rapide et peu coûteuse en énergie“, il aurait “pu limiter les dégâts, tout au moins“, s’il avait été opérationnel dans le golfe du Mexique.

L’environnement était décidément à l’honneur pour cette 110ème édition du concours récompensant les Géo Trouvetou nationaux, puisque le troisième prix a été décerné à un jeune inventeur, Célestin de Wergifosse qui présentait un “Eco-groupe”, groupe électrogène mobile alimenté grâce à des panneaux solaires, une éolienne et une dynamo, et donc qui n’émet pas de CO2.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter