Médicament : un somnifère bientôt retiré du marché

Suite à l’ avis de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé rendu vendredi dernier, un nouveau médicament devrait très prochainement être retiré du marché. Il s’agit du Noctran, un somnifère accusé de provoquer des troubles neurologiques,  psychiatriques ou des chutes.

La commission d’autorisation de mise sur le marché de l’Afssaps, a donc “reconsidéré le bénéfice/risque” du Noctran, un médicament prescrit dans le cadre de troubles du sommeil, “et a voté contre son maintien sur le marché“. Ce somnifère commercialisé uniquement sur le marché français comporterait selon ces experts une association “ sans intérêt” de trois principes actifs.

Confusion mentale et chutes

Par ailleurs, cette association présenterait en soit des risques, risques accentués le plus souvent par une mauvaise posologie du produit. Les médecins prescrivent fréquemment une dose de 10mg/jour au lieu des 5 mg recommandés. L’Afssaps ajoute dans son avis qu’en “dehors des surdosages volontaires, les effets indésirables graves le plus souvent notifiés avec Noctran sont des effets neurologiques et psychiatriques, en majorité confusion mentale, somnolence, syndrome parkinsonien“. Le médicament  prescrit majoritairement à des personnes âgées de 65 ans et plus, serait également susceptible de causer des chutes, qui peuvent alors avoir des conséquences graves. Enfin, le Noctran serait aussi détourné de sa prescription originale et serait utilisé a des fins suicidaires, en association avec d’autres médicaments.

L’Afssaps  recommande alors “d’informer les prescripteurs, les pharmaciens et les patients sur les modalités d’arrêt progressif du traitement” en raison de problème de “sevrage”. Néanmoins, la décision finale sera rendue à l’issue de la procédure contradictoire avec le laboratoire Menarini France, commercialisant le Noctran.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter