Médicaments : vers une refonte en profondeur du système de contrôle

A l’occasion de la présentation de ses voeux aux professionnels de la santé et de la dépendance, Nicolas Sarkozy a promis une refonte profonde du système de contrôle des médicaments.

Sur fond d’affaire Mediator, Nicolas Sarkozy, qui présentait hier ses voeux aux professionnels de santé, a confirmé que des mesures seraient prises en milieu d’année pour lancer “une refondation en profondeur” du système. “J’avais indiqué il y a quelques semaines que la transparence la plus totale serait la règle sur le sujet du Mediator, c’est ce que nous avons fait (…) il faut tirer toutes les leçons de ce dossier, nous allons donc engager une réforme de refondation en profondeur de notre politique du médicament“, expliquait-il hier dans l’Indre.

“Resserrer les mailles du filet”

Il ne s’agit pas de mettre à bas tout ce qui a été construit en France depuis vingt ans en matière de sécurité sanitaire“, a précisé le chef de l’Etat, “mais, dans le même temps, ce dossier du Mediator nous amène à nous poser un ensemble de questions fondamentales”.

Dans cette optique, il a promis de “resserrer les mailles du filet de notre système de pharmacovigilance” et “renforcer la garantie absolue d’indépendance, de transparence et d’impartialité des prises de décision” des acteurs du secteur. Le président souhaite également améliorer la “formation continue des médecins pour qu’ils soient au courant dans le maquis de la profusion d’innombrables informations médicales“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter