Le bonus-malus automobile prend un nouveau coup

Le bonus -malus automobile va devenir encore plus exigeant. En effet, à l’issue du conseil des ministres de mercredi, la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a annoncé que le gouvernement avait adopté un nouveau durcissement du dispositif pour 2012.

Le bonus-malus a encaissé  mercredi un nouveau coup. Selon l’annonce conjointe des ministres de l’Ecologie et de l’Industrie, le seuil déclenchant ce bonus sera une nouvelle fois baissé de 5g/km en 2012. Par ailleurs, le montant même du bonus est lui aussi réduit.

Le bonus automobile versé aux acheteurs de véhicules neufs plus propres en CO2 passera donc de 400 à 300 euros pour les véhicules émettant entre 86 et 105 g/km, de 800 à 600 euros pour la tranche allant de 61 à 85g/km. Néanmoins, pour les véhicules les plus propres, émettant moins de 50g/km, contre 60 aujourd’hui, ils conserveront leur superbonus de 5.000 euros. 2012 prévoit également la création d’une nouvelle tranche, pour les véhicules émettant entre 51 et 60g/km et qui ouvriront le droit à un bonus de 3.500 euros.

Un bilan positif

Le seuil de déclenchement du malus automobile sera lui aussi abaissé de 5g/km en 2012, comme annoncé en décembre dernier en 2012. Par ces mesures, le gouvernement entend ramener des comptes jusqu’à présent déficitaires, à l’équilibre financier.

Les deux ministres tirent néanmoins un bilan très positif du dispositif depuis sa création. “Depuis sa création début 2008, le bonus-malus écologique a pleinement rempli ses objectifs en incitant les acheteurs de véhicules neufs à choisir les modèles les plus sobres en carbone et en stimulant l’innovation et le développement de produits à plus faible émission de CO2“. En deux ans d’exercice, le dispositif a permis une baisse de 12% de la moyenne des émissions de CO2 par km des voitures neuves.

 

 

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter