CO2 : les émissions mondiales ne connaissent pas la crise

Une étude menée par le Global Carbon Project et publiée ce week-end révèle que la crise économique qui a touché tous les pays du globe n’aura pas eu l’effet escompté sur les émissions mondiales de CO2. Jusqu’alors en baisse sensible, ces dernières repartiraient à la hausse sous l’effet des fortes croissances chinoise et indienne.

Le Global Carbon Project, qui réunit  plus de 30 spécialistes mondiaux du climat, a publié hier les résultats de son étude menée sur les émissions mondiales de CO2.  Or, contrairement à ce que l’on pouvait attendre, si la croissance économique reste conforme aux prévisions actuelles, ces dernières pourraient augmenter de 3% sur l’année 2010, et ce, malgré la crise économique mondiale.

Déjà en 2009, la baisse des émissions  attendue  a été moins importante que prévue. Les émissions de CO2 liées à la combustion d’énergies fossiles ont enregistré une baisse de 1,3% par rapport à 2008, année pourtant record. Les effets bénéfiques de la crise sur les émissions ont été contrebalancés sur cette période par la poursuite de la croissance en Chine et en Inde.

La Chine devant les USA

Ainsi, “la baisse des émissions de CO2 en 2009 représente moins de la moitié de ce que l’on attendait l’an dernier“, explique à l’AFP, Pierre Friedelingstein, professeur à l’Université britannique d’Exeter, et directeur de cette étude. La Chine remporte donc une nouvelle fois la palme des pays émetteurs de CO2 devant les Etats-Unis.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter