Paris aura ses tours

Les élus du Conseil de Paris ont voté mardi la modification du règlement d’urbanisme dans la capitale, qui date tout de même de 1977. Désormais, la ville pourra se doter de tours et immeubles pouvant atteindre 180 mètres, contre 37 actuellement.

Le plan local d’urbanisme de la ville de Paris limitait depuis 1977 la hauteur des construction à 37 mètres, les immeubles plus haut, tels que la Tour Montparnasse par exemple, datant d’avant 1977. Mardi, les élus du Conseil de Paris ont adopté le déplafonnement de ce PLU et autorisent, dans certains quartiers bien précis de la capitale, la construction d’immeubles d’habitation ou de bureaux pouvant atteindre 180 mètres de haut.

Il sera désormais possible de voir pousser des immeubles de grande hauteur dans le XIII e arrondissement de Paris, dans le secteur “Masséna-Bruneseau”. Anne Hidalgo, adjointe en charge de l’urbanisme, explique que dans ce quartier, la ville “a un programme ambitieux de logements, activités économiques, commerces sur quelques 100 000 m² avec la possibilité sur quatre terrains d’avoir des immeubles de bureaux qui pourront monter jusqu’à 180 mètres“. Après le XIIIe arrondissement, la Tour Triangle est attendue porte de Versailles puis ce sera le tour du quartier de Clichy-Batignolles qui accueillera des immeubles de logements de 50 mètres ainsi qu’un bâtiment accueillant le TGI culminant à 160 mètres.

Une hérésie” pour les Verts

Cette décision du Conseil de Paris a été adoptée en dépit de l’opposition affichée par les écologiste vis à vis de ce type de projet, les immeubles de grande hauteur étant jugé trop énergivores. “Toutes les études un peu sérieuses montrent que ces tours sont une hérésie (…) C’est une forme architecturale du passé. Il y a très peu de villes qui continuent à construire des tours dans le monde,” explique Yves Contassot, conseiller Europe-Ecologie-Les Verts de Paris. “Une tour n’est pas écolo, pour la construire il faut une quantité d’énergie totalement démesurée par rapport à un bâtiment traditionnel” ajoute-t-il.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter