Sida : un dépistage à grande échelle, remboursé à 100%

Après avoir évoqué en milieu de semaine les grands axes du plan sida 2010-2014, et notamment la généralisation du test de dépistage, Roselyne Bachelot a annoncé hier, le remboursement à 100% du test par la Sécurité Sociale.

Libération révélait dès mercredi les grands axes du plan sida 2010-2014. Ainsi, dès décembre prochain, les médecins généralistes seront invités à proposer un test de dépistage à tous leurs patients âgés de 15 à 70 ans. “Il ne s’agit pas d’obliger qui que ce soit, ce serait éthiquement insoutenable, mais d’étendre ce dépistage au-delà des moments stratégiques de la vie comme la grossesse“, expliquait Roselyne Bachelot dans le quotidien.

Centres de dépistage communautaires

La ministre évoque également la mise en place à partir de l’année prochaine, d’une dizaine de centres de dépistage communautaires destinés plus particulièrement aux populations à risques dont les homosexuels hommes. Dans le même esprit, des “centres de santé sexuelle” devraient permettre à leurs usagers “de se faire dépister pour le sida et de se renseigner sur la contraception ou l’IVG“. Ces mesures sont destinés à inverser la tendance qui est à une contamination croissante des homosexuels hommes.

Enfin, dans une interview accordée au Parisien hier, la ministre de la Santé a annoncé que le test de dépistage devrait désormais être remboursé à 100% par la Sécurité Sociale.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter