Automobile : EuroNCAP veille à notre sécurité

A l’occasion du prochain Mondial de l’auto de Paris qui débute en octobre, les bruxellois d’Euro NCAP, organisme en charge des “crash-tests” sur les véhicules neufs commercialisés dans l’Union, sera présente pour la première fois sur le salon. Il s’agit de sensibiliser le public sur l’importance des critères de sécurité lors de l’achat d’un véhicule neuf.

Lors de l’achat d’un véhicule neuf, au-delà des critères techniques, esthétiques, écologiques ou économiques, la sécurité reste un critère important de choix, même s’il n’est pas toujours mis en avant par les vendeurs. Par sa présence au Mondial de l’auto qui se tiendra à Paris début octobre, Euro NCAP, principale association européenne en charge des “crash-tests” espère sensibiliser les acheteurs potentiels de véhicules neufs à l’importance de la sécurité dans le processus d’achat.

Cinq étoiles plus difficiles à obtenir

L’organisme profitera de l’occasion pour remettre une douzaine de prix aux constructeurs automobiles afin de récompenser les efforts réalisés en matière de sécurité.  Parmi les critères pris en compte par Euro NCAP, les alertes de franchissement de ligne blanche, les dispositifs de freinage d’urgence, les systèmes anti-assoupissement, les dispositifs de freinage d’urgence, les systèmes de surveillance des angles morts pour les rétroviseurs, ….

Dans le même temps, EuroNCAP a renforcé les critères d’analyse de  ses crash-tests. Après avoir largement ?uvré pour la sécurité des deux passagers avant, les ingénieurs se sont penchés sur celle des bébés installés à l’arrière des véhicules ou celles des piétons susceptibles de se faire renversés. Suite à ce durcissement des critères d’analyse des véhicules il devient alors plus compliqué pour les constructeurs d’obtenir les cinq étoiles distribuées par l’organisme bruxellois.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter