Sida : contamination « hors de contrôle » chez les gays

Selon une enquête menée par l’Institut national de veille sanitaire publiée aujourd’hui, la contamination par le virus du sida serait devenue “hors de contrôle” chez les homosexuels français. Alors que le nombre de contaminations a fortement baissé entre 2003 et 2008, ce dernier aurait considérablement augmenté dans la communauté homosexuelle masculine.

L’étude de l’InVS publiée dans The Lancet Infectious Diseases révèle donc que 48% des nouveaux cas de contamination par le virus du sida frapperaient des hommes homosexuels. Cette contamination accrue de cette tranche de la population engendre alors une présence du virus 200 fois plus élevée que chez les hétérosexuels.

Cette nouvelle vague de contaminations chez les homosexuels hommes est d’autant plus frappante que les contaminations par le virus HIV est en forte baisse dans le reste de la population. En 2008, 6.940 nouvelles infections ont été recensées contre 8.930 en 2003. Si les campagnes de prévention semblent donc bien fonctionner auprès de la population, elles ne semblent pas trouver d’écho auprès de la population homosexuelle. Stéphane Le Vu, chercheur à l’Inserm, qui a dirigé l’enquête de l’InVS invite donc les autorités à revoir leur stratégie.  Ces résultats “illustre la nécessité de mettre en place des outils de prévention adaptés à ces populations à risque”.

Le préservatif facultatif

Ces résultats confirment la tendance constatée par certaines associations et notamment Solidarité Sida. Interrogée sur France Info, Mélanie Hubault, une de ses responsables explique avoir constaté “un relâchement depuis plusieurs années chez les très jeunes homosexuels, pour qui l’utilisation du préservatif est bien loin d’être systématique“. Or, à ce jour, le préservatif reste la seule barrière au virus.

Pour rappel, le virus du sida tue encore près de 8 000 personnes chaque jour dans le monde.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter