NUCLEAIRE – S&P dégrade la note d’Areva

Au moment même ou Areva devrait annoncer un nouveau retard de son chantier EPR finlandais, le groupe nucléaire vient de voir sa note de crédit à long terme dégradée par l’agence de notation Standard & Poor’s Ratings Services. C’est une mauvaise nouvelle pour Anne Lauvergeon, sa présidente, déjà en mal de liquidités même si en parallèle, les perspectives du géant français sont jugées « stables ».

L’agence de notation financière Standard & Poor’s Ratings Services a annoncé en début de semaine avoir dégradé de 2 crans la note de crédit long terme d’Areva, de “A” à “BBB+, et sa note de crédit court terme, de “A1” à “A2”. Dans le même temps de manière plus positive, S&P a retiré sa surveillance avec implications négatives annoncée le 14 avril car à des perspectives qualifiées de « stables ».

  • facebook
  • googleplus
  • twitter