Prix du gaz : Christine Lagarde demande une pause

Interrogée sur France Inter ce matin, Christine Lagarde a indiqué qu’elle souhaité “une pause” dans les tarifs du gaz jusqu’au 1er janvier prochain. La ministre de l’Economie préconise un audit visant à déterminer la pertinence de la nouvelle méthode de calcul de la Commission de régulation de l’énergie.

Alors que la CRE autorisait hier GDF Suez à pratiquer une nouvelle hausse des tarifs du gaz au 1er juillet prochain, autour de 5%, Christine Lagarde a annoncé ce matin sur France Inter qu’elle s’y opposait.  “Je souhaite que la CRE fasse un audit de cette formule parce que je suis assez surprise de la rapidité d’exécution et j’aimerais bien qu’à la suite de cet audit, on détermine si la formule est bonne“.

D’ici là, je souhaite que les tarifs restent inchangés, c’est à dire que jusqu’au 1er janvier on fasse une pause complète dans l’examen de toute mesure supplémentaire tant que les résultats de l’audit ne sont pas fournis“, ajoutait la ministre de l’Economie lors de cette interview.

Hausse des cours du pétrole

Pour l’heure, la CRE et GDF Suez justifient la hausse des tarifs du gaz par la hausse des cours du pétrole, sur lesquels sont indexés les prix du gaz, et la baisse de l’euro, qui renchérit les importations d’hydrocarbures, vendus en euros. Pour rappel, le prix du gaz avait déjà augmenté de près de 10% il y a seulement quelques mois.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter