Le péage urbain réintègre Grenelle 2

La Commission mixte paritaire, réunissant députés et sénateurs hier, a décidé de rétablir la possibilité pour les grandes villes françaises d’expérimenter le péage urbain et de l’introduire dans la loi Grenelle 2.

La commission mixte paritaire se réunissait hier dans le but de trouver un compromis sur le projet de loi Grenelle 2. C’est dans ce cadre que le projet d’expérimentation d’un péage urbain pour les  grandes villes françaises a été adopté par 10 voix contre 2 contre et 2 abstentions.

L’expérience qui vise à réguler le trafic routier et améliorer la qualité de l’air des grandes agglomérations, ne concernera que les villes de plus de 300.00 habitants qui se porteront volontaires. Par ailleurs, Louis nègre, le sénateur UMP des Alpes-Maritimes en charge du projet précise que ce péage “ne pourra être instauré qu’après enquête publique à charge et à décharge“, mais uniquement s’il existe déjà “un minimum d’infrastructures de transports en commun“.

Le péage urbain existe déjà sous des formes différentes dans certaines capitales européennes comme Londres ou Stockholm. Louis Nègre souligne par ailleurs que dans ces deux villes, le dispositif a survécu aux alternances politiques.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter