Vers une hausse modérée de l’électricité pour cet été

Selon l’information révélée aujourd’hui par La Tribune, un document de travail du gouvernement prévoirait une hausse modérée des tarifs d’électricité, payés par 30 millions de foyers, pour cet été.

Selon le document examiné par La Tribune, une hausse des tarifs d’électricité interviendrait donc cet été. Cette hausse serait consécutive à l’examen d’un projet de loi relatif à la nouvelle organisation du marché français de l’électricité, qui prévoit la cession de 25% de la production nucléaire d’EDF à ses concurrents.

Cette hausse probable des tarifs de l’électricité était anticipée par de nombreuses associations de consommateurs qui redoutaient et dénonçaient cette éventualité. Pour beaucoup, devant faire face dans les prochaines années, au renouvellement de l’ensemble de son parc nucléaire, EDF doit trouver des marges de man?uvre financière. A la tête de l’électricien français, Henri Proglio milite clairement pour un relèvement des tarifs.

+2% de l’abonnement et +1,5% de la consommation

Ainsi, selon l’information publiée dans le quotidien, “il est, pour l’heure, prévu un relèvement d’environ 10% de l’abonnement et de 3% du prix du kilowattheure pour les 20 millions de particuliers dotés des plus petites installations (d’une puissance de 3 et 6 kVA)“. “Selon les hypothèses examinées actuellement, les autres puissances souscrites par les particuliers afficheraient au contraire une baisse (de 10% pour l’abonnement et de 1,35% pour l’électricité), ce qui permettrait au total d’afficher des chiffres politiquement acceptables”.

Au final, de manière globale, la hausse du prix de l’électricité devrait être quasi-indolore. “Le client moyen français verrait son abonnement s’apprécier de 2% tandis que l’électricité fournie baisserait de 1,5%“, prévoit La Tribune.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter