Veolia et Générale des Eaux emporte la mise à La Réunion

Un groupement d’entreprises avec à sa tête Veolia et Générale des Eaux vient de remporter le marché de la future station d’épuration de très grande capacité de La Réunion, le plus gros dossier français actuel pour ce type d’équipement.

Veolia et Générale des Eaux ont des raisons de se réjouir. Les deux entreprises viennent de remporter la mise à la Réunion devant notamment leurs concurrents, Suez Environnement et Saur. La Communauté intercommunale du nord de la Réunion vient en effet d’attribuer au groupement menés par ses deux leaders le marché de la future station d’épuration , ainsi que son exploitation pendant 20 ans à partir de sa mise en service à compter d’avril 2013.

Ce marché qui représente le plus gros contrat actuel pour ce type d’équipement nécessite un investissement de 73 millions d’euros, investissement vite rentabilisé grâce à l’exploitation. Située au lieu-dit Grand-Prado, aux portes de Saint-Denis, la station sera en charge du traitement des eaux  des communes de Sainte-Marie et de Saint-Denis,  qui abritent à elles deux près de 170.000 habitants. L’objectif de ce projet est également de connecter 80% de la population de ces deux villes au réseau contre 66% aujourd’hui à Saint-Denis et 50% à Sainte-Marie.

Qualité des eaux de baignade

Un autre point important dans cette région très touristique, la qualité des eaux de baignade ne doit pas être altérée par les rejets de la station. Sur ce point, Jean-Marc Laurent, le directeur adjoint de l’intercommunalité se veut très optimiste. “La solution technique retenue, consistant en la sédimentation chimique des boues, nous permettra d’aller au-delà de nos objectifs en matière de qualité des rejets. La réglementation nous impose une qualité d’eau de baignade, nous atteindrons le niveau de rejets autorisés en zones naturelles sensibles” explique-t-il dans Les Echos aujourd’hui.

Par ailleurs, une partie des eaux traitées pourrait également être utilisée pour l’irrigation des cultures, de canne à sucre notamment.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter