Marée noire : BP exaspère

Après l’explosion de sa plate-forme de forage en avril dernier, le pétrolier britannique BP peine encore à trouver une solution efficace pour colmater l’écoulement du pétrole dans les eaux du golfe du Mexique. Une situation qui traine et qui commence à exaspérer la population mais aussi les autorités américaines.

La situation traine dans le golfe du Mexique et si BP affirmait il y a peu réussir à pomper l’équivalent de 5000 barils de pétrole par jour, le brut continue de s’écouler inéluctablement dans la mer. Cette situation commence à exaspérer les Etats-Unis. Et, alors que le gouvernement se retrouve accusé par certains de ne pas en faire assez pour lutter contre la marée noire, Ken Salazar, responsable des ressources naturelles du gouvernement Obama s’emporte. “Cette pagaille a été provoquée par BP, c’est une horrible pagaille, une pagaille écologique considérable“.

BP étudie actuellement les moyens de condamner le puits avec du ciment. L’opération pourrait alors être menée à partir de mercredi. Mais, face aux échecs successifs des diverses tentatives menées par le pétrolier, la population commence à s’impatienter. Et pour calmer sa colère, le gouverneur de Louisiane Bobby Jindal a décidé de prendre les choses en main. Ainsi, à l’occasion d’une conférence de presse dimanche, le gouverneur accompagné des présidents de comtés, a annoncé qu’ils comptaient réquisitionner trente bateaux loués par BP mais non utilisés. Le gouverneur a alors déclaré qu’il “irait en prison” s’il fallait assumer les conséquences de cette décision. De même, Clint Guidry, le président de l’association des pêcheurs de crevettes de Louisiane confiait hier au quotidien local The Times Picayune, “ce qu’on demande, c’est que l’industrie pétrolière fasse bien son boulot. C’est tout“.

Conscient de la grogne qui monte à son encontre, BP s’est offert dimanche de pleines pages dans le New York Times ainsi que dans le Wall Street Journal dans lesquelles il annonçait ” Nous sommes déterminés à faire tout ce que nous pouvons pour limiter l’impact ” de la catastrophe.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter