L’usage des pesticides encadré pour les amateurs

Le milieu non-agricole, jardiniers amateurs ou collectivités locales, représente 5% des usages de pesticides en France et pourrait être à l’origine d’une part importante de la pollution de l’eau. C’est pourquoi Chantal Jouanno signera demain un accord cadre  sur l’usage des pesticides par les amateurs.

Alors que le Grenelle Environnement a fixé comme objectif une réduction de 50% des pesticides d’ici 2018 avec le plan “Ecophyto”, l’accord cadre que signera Chantal Jouanno demain, rassemble les principaux acteurs de la distribution des pesticides et des moyens alternatifs de gestion et de protection des plantes, ainsi que les plus grandes associations de jardiniers amateurs.

L’objectif d’un tel accord est de soutenir l’amélioration des pratiques des  jardiniers amateurs en privilégiant l’entretien du jardin sans produits chimiques, mais aussi favoriser et soutenir les démarches permettant d’améliorer la connaissance individuelle des jardiniers, la formation des vendeurs et la connaissance des organismes nuisibles. Il s’agit également d’assurer la promotion des méthodes alternatives réduisant l’usage des pesticides et favorisant la biodiversité.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter