L’Américain Koch Industries épinglé par Greenpeace

Dans un communiqué officiel publié aujourd’hui, l’organisation écologiste Greenpeace dénonce les pratiques d’une multinationale américaine, Koch Industries, qu’elle accuse de financer les “climato-sceptiques”.

Un rapport de Greenpeace démontre qu’une entreprise américaine peu connue du grand public, Koch Industries, irait jusqu’à surclasser ExxonMobil dans le domaine du financement des climato-sceptiques ces dernières années. En effet, de 2005 à 2008, les subventions attribuées par Koch aux groupes qui, selon Greenpeace,  huilent la “machine à nier le dérèglement climatique” seraient de 9,1 millions de dollars pour Exxon, contre 24,9 millions de dollars pour les fondations contrôlées par Koch.

Koch Industries, dont le siège social est situé au Kansas, est un vaste conglomérat d’entreprises opérant principalement dans le secteur de la pétrochimie. Avec des revenus annuels estimés à 100 milliards de dollars, Koch Industries est présente dans près de 60 pays et emploie 70 000 salariés. La plupart des activités de cette multinationale sont méconnues du grand public, à l’exception de quelques produits commercialisés en France tels que les cotons DemakUP, le papier-toilette Lotus ou encore les textiles synthétiques Lycra.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter