Avis défarorable pour EDF à Brennilis

En fin de semaine dernière,  la préfecture du Finistère a rendu public le rapport et les conclusions de la commission d’enquête publique sur le démantèlement de la centrale de Brennilis. A l’unanimité, les commissaires ont émis un avis défavorable  au projet de démantèlement présenté par EDF.

Pour la plus grande satisfaction des associations opposées au démantèlement de l’ancienne centrale nucléaire de Brennilis, dans le Finistère, la commission d’enquête publique a donc rendu un avis défavorable au projet d’EDF. Elles ont donc constaté avec satisfaction que “leurs voix, ainsi que celles d’habitants du centre Finistère et au-delà (…) ont été entendues”. “La commission d’enquête a estimé que l’urgence de démanteler le bloc réacteur n’est pas démontrée (…) et que ce démantèlement est prématuré en l’absence d’installations pouvant accueillir les déchets” se félicitent-elles dans un communiqué officiel.

Les écologistes réclament un débat public

Les associations, dont Bretagne vivante, Eaux et Rivières de Bretagne, ou encore Sortir du nucléaire, attendent désormais que “des études épidémiologiques soient menées pour que l’impact sanitaire soit établi“. Elles demandent également à l’Etat “et à l’exploitant de respecter l’avis défavorable émis par la commission d’enquête et d’ouvrir un débat public sur le démantèlement des installations nucléaires“.

De son coté, EDF rappelle maintenir “son objectif de réaliser les opérations de déconstruction des installations de Brennilis en toute sûreté et au plus tôt“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter