Suez Environnement donne rendez-vous à la croissance en 2010

A l’occasion de la présentation de ses comptes annuels, Suez Environnement a annoncé hier un bénéfice de 403 millions d’euros pour 2009, un résultat en baisse par rapport à 2008 mais qui dépasse les attentes du groupe.

Avec 403 millions d’euros de bénéfice net en 2009, Suez environnement enregistre une baisse de 2% par rapport à 2008 mais dépasse ses attentes. Le groupe présente par ailleurs un chiffre d’affaires quasi stable à 12,3 milliards d’euros.

Les résultats de Suez Environnement pour 2009 ont été tiré vers le haut par la part internationale dont le chiffre d’affaire progresse de 7,2% en 2009 par rapport à 2008. Et, c’est la branche eau qui a été le moteur du groupe avec une progression du chiffre d’affaires de 4% à 3,993 milliards d’euros. En revanche, l’activité propreté perd 5% sur le marché européen.

Un retour à la croissance en 2010

Ces résultats satisfont pleinement Jean-Louis Chaussade, le directeur général su groupe. “En 2009, Suez Environnement a montré la solidité de son modèle de développement et sa capacité d’adaptation dans un environnement macro-économique difficile. Le groupe a atteint, avec une année d’avance, l’objectif de son programme d’optimisation des coûts COMPASS et généré des cash flow libres en forte hausse. Dans le même temps, son profil financier solide et son dynamisme commercial ont permis au groupe de poursuivre son développement avec des mouvements stratégiques de premier plan tels que la construction du deuxième pilier européen du Groupe dans l’eau avec la prise de contrôle d’AGBAR prévue mi-2010 et la réalisation de la plus grande usine de dessalement de l’Hémisphère Sud à Melbourne.

Grâce à sa solidité financière et à son modèle de développement durable et rentable, Suez environnement prévoit en 2010 un retour à la croissance, dans un environnement macroéconomique qui reste fragile. Je crois profondément que nos métiers de l’eau et des déchets entrent dans une nouvelle ère, qu’ils sont au coeur de l’économie circulaire qui se met en place. Le Sommet de Copenhague a été une véritable prise de conscience du changement climatique. Nos clients, qu’ils soient municipaux, commerciaux ou industriels, cherchent désormais à concilier qualité des services et performances environnementales. En développant des offres vertes innovantes de gestion durable des ressources, Suez Environnement prend une longueur d’avance sur les marchés porteurs de l’eau et des déchets  qui répondent aux besoins essentiels des populations et à l’urgence environnementale“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter