Grippe A : les vaccins disponibles dès le 1er février chez les pharmaciens

Interrogée ce matin par Marc-Olivier Fogiel sur Europe 1, Roselyne Bachelot a annoncé que les médecins généralistes et pédiatres pourront dès le 1er février s’approvisionner en vaccins contre le virus H1N1 dans les pharmacies. Par ailleurs, les gymnases et locaux publics réquisitionnés pour la campagne de vaccination seront rendus à leur communes.

Nous avons conclu hier un accord avec les 23.000 pharmaciens, donc à partir du 1er février les médecins généralistes  vont pouvoir se procurer  les vaccins dans les pharmacies, ce qui va lever les dernières réticences” déclarait Roselyne Bachelot ce matin sur Europe 1. “Cela va nous permettre de fermer les centres de vaccination progressivement plus tôt que prévu“, ajoute la ministre de la Santé qui n’exclut toujours pas un retour de l’épidémie.

Concrètement, “dès la semaine prochaine, les médecins pourront passer commande de leurs vaccins chez les pharmaciens et ils auront les vaccins au 1er février“, explique-t-elle. Néanmoins, il faudra “toujours un bon pour les malades” afin d’assurer la traçabilité. Les personnes ne disposant pas de bons pourront toujours s’en procurer auprès de leur  caisse primaire d’assurance maladie, “mais aussi chez leur médecin ou leur pharmacien“.

Annulation de commandes plus floue

S’agissant de l’annulation du trop plein de commandes de vaccins, Roselyne Bachelot est revenu sur ses premières déclarations en restant beaucoup plus vagues sur les économies qui pourraient être réalisées.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter