Après la grippe vient la gastro

Alors que depuis le début de l’hiver la gastro-entérite s’était fait volé la vedette par la grippe A H1N1, le réseau Sentinelles a annoncé que le seuil épidémique a été franchi la semaine dernière en France.

Après les fêtes, la gastro-entérite connait donc un regain d’activité en France. Toutefois, avant de pouvoir parler d’épidémie, il faut que le seuil épidémique enregistré la semaine dernière soit de nouveau dépassé cette semaine. La semaine passée ce sont donc 378 cas pour 100.000 habitants qui ont été constatés alors que le seuil épidémique de cette maladie a été fixé à 287 cas pour 100.000.

De son côté l’Afsset précise que onze régions sont particulièrement touchées :  Languedoc-Roussillon en tête, suivie de la Lorraine et de la Franche-Comté. Par ailleurs, l’activité des services d’urgence des hôpitaux “continue à augmenter par rapport aux semaines précédentes, mais reste largement en dessous de l’activité enregistrée à la même période” les deux hivers précédents.

La grippe A en décrue

Quant à la grippe A, l’épidémie régresse à grand pas et le seuil épidémique fixé à 180 cas pour 100.000 est tout juste dépassé avec 202 cas pour 100.000 la semaine passée. Seules dix régions connaissent encore une situation épidémique contre 16 il y a encore deux semaines. Parmi elles, la région Bourgogne demeure en tête, suivie de près par Rhône-Alpes et Franche-Comté.

Enfin, la varicelle fait également une percée dans le paysage épidémique français.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter