L’étiquetage européen des pneus sur les rails

PneuL’Europe entend préparer les pays membres et les consommateurs au futur étiquetage des pneus prévu pour 2012. L’objectif est de favoriser les pneus les plus performants notamment en termes de rendements énergétiques.

A partir de novembre 2012, tous les nouveaux pneumatiques vendus en Europe devraient être classés et étiquetés selon l’efficacité en carburant, l’adhérence sur sol mouillé et les performances sonores. Grâce à un système d’étiquetage similaire à celui des appareils électroménagers, les acheteurs potentiels seront en mesure de comparer les caractéristiques des pneus avant de faire un achat.

Le Parlement européen a approuvé, sans vote, le projet de règlement ce mercredi. Députés et négociateurs de la présidence du Conseil ont conclu un accord début octobre. A ce moment, le rapporteur, Ivo Belet (PPE, BE), avait loué les avantages de la législation : “le nouveau système d’étiquetage est une mesure simple comportant de grands avantages pour l’environnement et les consommateurs“, ajoutant que le coût devrait être minime pour les fabricants.

Rendement des carburants, adhérence sur sol mouillé et bruit

Comme l’étiquetage énergétique européen, le label des pneumatiques utilisera des classes allant de la meilleure performance (classe verte “A”) à la moins bonne (classe rouge “G”). Outre l’indication de l’impact du pneu sur l’efficacité en carburant de la voiture, il donnera également des informations sur l’adhérence sur sol mouillé et le bruit externe de roulement.

À partir du 1er novembre 2012, les fournisseurs de pneus pour voitures particulières, véhicules utilitaires légers et lourds (C1, C2 et C3) devront informer les consommateurs de la consommation en carburant, de l’adhérence sur sol mouillé et des classes sonores, et ce, dans tous les documents promotionnels techniques, y compris les sites web. Les pneumatiques rechapés, les pneus “tout-terrain” et les pneus de course seront exemptés de cette obligation.

Tous les pneumatiques C1 et C2 fabriqués après le 1er juillet 2012 devront comporter un autocollant ou une étiquette lorsque l’usine les distribue à un magasin ou à un garage. Contrairement aux appareils ménagers, les pneus ne sont pas toujours exposés dans les magasins, raison pour laquelle les détaillants seront tenus de montrer l’étiquette à l’acheteur avant la vente et aussi sur les factures.

Des pneus très silencieux

Afin de promouvoir des pneus très silencieux, le Parlement a négocié un nouveau design du pictogramme relatif au bruit. Le niveau de bruit du roulement externe sera indiqué par le nombre croissant d’ondes noires émises par une enceinte. Les pneus pour voitures silencieux (production de bruit inférieure à 68 décibels), par exemple, seront étiquetés avec une onde blanche et deux noires à côté de la valeur en décibels.

Les incitations en faveur des pneus les plus performants devraient être décidées au niveau national. En principe, les États membres seront autorisés à fournir des incitations pour que les pneus atteignent au minimum la classe “C” en matière d’efficacité énergétique et d’adhérence sur sol mouillé.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter