Des plaques de plâtre chinoises à l’origine d’une pollution

Plaques de plâtresLes autorités américaines auraient mis en évidence un lien entre des plaques de plâtres fabriquées en Chine et des niveaux anormalement élevés de pollution dans l’air. Déjà 2.000 plaintes auraient été déposées outre-Atlantique.

Un communiqué officiel de la Commission de sécurité des produits de consommation (CPSC) précise, “nous pouvons désormais montrer une forte corrélation entre les habitations avec des plaques de plâtres à problème et les niveaux de sulfure d’hydrogène et la corrosion des métaux dans ces habitations“. Ces importations avaient été interdites, mais dans tous les cas s’étaient arrêtées d’elles-mêmes en 2009. Mais, de nombreux foyers américains sont d’ores et déjà confrontés à ce problème de pollution.

2.000 plaintes

L’étude réalisée par la CPSC a comparé la qualité de l’air dans 41 logements dont les occupants se plaignaient de problèmes de santé à d’autres logements ne comportant pas les plaques de plâtres incriminées. “D’une manière qui reste à déterminer, le sulfure d’hydrogène est généré dans les habitation construites avec des plaques de plâtre chinoises. D’autres études avaient auparavant découvert des quantités importantes de souffre” dans les plaques en question précise-t-elle.

A ce jour, la CPSC a reçu près de 2.000 plaintes de familles, d’Américains contraints de déménager et incapables de revendre leur logement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter