Grippe A : Luc Chatel justifie l’éviction des généralistes

Luc ChatelAlors que la campagne de vaccination contre la grippe A ne rencontre toujours pas de vif succès, une des raisons invoquée est l’éviction des médecins généralistes du processus mis en place. Face à cette réflexion, Luc Chatel, ministre de l’Education nationale et porte-parole du gouvernement, soutient et justifie cette décision du gouvernement.

Luc Chatel a donc justifié hier la décision du gouvernement de ne pas confier la campagne de vaccination contre la grippe A aux médecins généralistes, en avançant notamment des arguments de “logistique“. “Le gouvernement a fait un choix pragmatique, qui est de vacciner le plus grand nombre de Français dans un temps limité grâce à des vaccins multiples et à des centres de vaccination de proximité, qui permettent des vaccinations en grand nombre pendant une même journée” expliquait-il.

Un procédé de vaccination particulier

Si nous n’avons pas choisi les médecins généralistes et les cabinets médicaux privés pour procéder à la vaccination, c’est parce que nous avons un procédé de vaccination particulier qui sont des vaccins groupés“, poursuit-il, “les flacons servent à plusieurs vaccinations, ils ne peuvent pas être utilisés au-delà de vingt-quatre heures (…) Si les vaccins multidoses étaient délivrés dans chaque cabinet médical (…) il y aurait eu un gâchis énorme de vaccins“.

Face au faible intérêt des Français pour ce vaccin, Luc Chatel reste optimiste et s’attend à un “phénomène déclencheur” comme cela a été le cas à l’étranger.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter