50 millions de pertes pour Poweo

PoweoLe jeune fournisseur alternatif de gaz et d’électricité table sur une perte d’exploitation de plus de 50 millions d’euros pour 2009. Poweo impute ce résultat à “un environnement réglementaire anticoncurrentiel“.

Dans son communiqué officiel publié hier, le groupe juge que “la persistance d’un environnement réglementaire anticoncurrentiel empêche le groupe d’obtenir un retour sur ses lourds investissements dans la commercialisation d’énergie”. Au-delà de la perte d’exploitation de plus de 50 millions d’euros, le groupe créé par Charles Beigbeder, qui vient de céder récemment ses parts à Verhund, son principal actionnaire, vise toutefois sur un résultat “au moins à l’équilibre en 2010“.

Par ailleurs, estimant que cet “environnement défavorable” pourrait perdurer jusqu’à la fin 2010, le groupe annonce qu’il va prendre des mesures pour améliorer sa productivité “jusqu’à ce que le gouvernement tienne ses engagements en matière d’ouverture du marché à la concurrence“.

Réforme du marché de l’électricité en cause

Le gouvernement avait  annoncé mi-septembre une réforme du marché de l’électricité, réforme au terme de laquelle les concurrents d’EDF pourront acheter une partie de la production électrique d’origine nucléaire du groupe public à un prix attractif afin de la revendre à ses clients. Cette réforme devait entrer en vigueur au 1er juillet 2010 mais sera vraisemblablement retardée de quelques mois.

Poweo attribue à ce retard le fait de ne pas franchir la barre des 1 million de sites clients en 2010.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter