Déchets nucléaires : Greenpeace passe à l’action

déchets radioactifsAlors que vendredi dernier, Greenpeace demandait au gouvernement de décréter un moratoire immédiat sur les exportations de déchets nucléaires, notamment vers la Russie, ces demandes n’ont pas été suivies d’effets. L’organisation écologiste décide alors de passer à l’action.

Deux navires susceptibles d’embarquer des déchets de ce type sont attendus au Havre dans les heures qui viennent. Chacun fera escale 24 heures avant de repartir pour Saint-Petersbourg : le Kapitain Mironov devrait arriver jeudi et le Kapitan Lus vendredi. Pour Greenpeace , il s’agit d’un “trafic de déchets” qui doit impérativement cesser.

L’organisation écologiste est donc décidée à tout mettre en oeuvre pour empêcher la poursuite de ces exportations de déchets nucléaires. Pour cela, elle a dépêché au Havre  son navire Arctic Sunrise.

Au lendemain des scandales concernant le stockage de déchets nucléaires en Russie et la découverte de kilos de plutonium « perdus » à Cadarache, Greenpeace en appelle au ministre de l’Environnement, Jean-Louis Borloo,  que le gouvernement décrète un moratoire sur les exportations de matière nucléaires jusqu’à ce que les enquêtes en cours aboutissent et que la lumière soit faite sur le circuit de ces déchets.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter