Des climats et des hommes

19, 20 et 21 NOVEMBRE 2009 – Auditorium de la Cité des sciences et de l’industrie

Colloque international de glaciologie, climatologie, archéologie, histoire

A quelques semaines du sommet de Copenhague sur le climat, l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), Météo-France et la Cité des sciences réunissent 30 chercheurs étrangers et français pour aborder la question des changements climatiques et de la façon dont les sociétés humaines s’y sont adaptées dans la longue durée.

Associant climatologues, glaciologues, archéologues et historiens, le colloque international, « Des climats et des hommes », a pour ambition de présenter ? à des moments-clés de la Préhistoire et de l’histoire, des premiers hominidés jusqu’à nos jours ? les effets de ces changements climatiques sur les sociétés humaines à l’échelle de la planète.

L’étude des climats et des environnements terrestres et marins anciens, celle des textes et des témoignages historiques, l’archéologie, nous éclairent sur les influences des changements climatiques sur l’environnement et les populations. Ces dernières ont été souvent plus dépendantes des conditions météorologiques et climatiques que les sociétés actuelles.

Aujourd’hui, l’action de l’Homme, à son tour, modifie le climat. La compréhension des impacts des changements passés, l’analyse des évolutions en cours et de leurs conséquences permettent d’aborder avec le recul historique ces nouveaux défis.

Depuis la formation de la Terre, le climat n’a cessé de varier. Ces changements climatiques, en modifiant directement la biosphère, le cycle de l’eau, la forme des continents et la couverture végétale, les océans et les glaces, ont eu des conséquences multiples sur l’ensemble des êtres vivants. Ils ont influencé l’évolution de la biodiversité et aussi la santé des populations humaines, leurs migrations et leurs activités socio-économiques. L’Homme a dû s’adapter, avec plus ou moins de succès, à ces fluctuations climatiques.

Les changements climatiques ont-ils favorisé le peuplement de la planète ? A quelle époque le Sahara s’est-il désertifié ? Quelles adaptations les civilisations de l’Antiquité ont-elles développées par rapport aux crises climatiques ? Comment l’agriculture a-t-elle été possible au Groenland au haut Moyen-Age ? De l’An mille à la Renaissance, quelle a été l’influence en Europe du “petit optimum médiéval” ? Que disent les dates des vendanges ou la récession des glaciers à travers les siècles ? Quelles leçons tirer de l’archéologie du climat et de son histoire récente ?

> Pour en savoir + : www.inrap.fr

  • facebook
  • googleplus
  • twitter