Concurrence : EDF se montre bon camarade

ElectricitéEDF a décidé de faire un geste en faveur de la concurrence sur le marché énergétique français. L’électricien historique se déclare prêt à livrer du courant à prix réduit à ses concurrents dès 2010.

Après trois mois de discussion, EDF et ses concurrents sur le marché énergétique français sont donc parvenus à un accord. Ainsi, hier soir, l’Union française de l’électricité a arrêté plusieurs propositions visant à concilier la valeur patrimoniale d’EDF, l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie et l’intérêt des consommateurs. Dans ses grandes lignes, le texte concerne la mise en oeuvre de la proposition principale du rapport Champsaur, à savoir, la possibilité offerte aux concurrents d’EDF de lui acheter de l’énergie nucléaire à prix réduit.

S’agissant du prix de cette fourniture, il serait initialement fixé assez bas puis il subirait une augmentation régulière et progressive sur dix ans. Selon ce texte, il s’agirait de “créer immédiatement les conditions qu’une concurrence effective, saine, durable, pour l’ensemble des clients“. Ainsi, Poweo, Energie directe et les autres pourraient avoir accès à l’électricité de base aux mêmes conditions qu’EDF,  soit autour de 34 euros le mégawattheure.

Hausse des prix pour le consommateur final

En revanche, le prix de gros sera donc amené à subir une hausse progressive  pour atteindre les 55 ou 60 euros le mégawattheure à l’horizon 2020. Si les nouveaux entrants se déclarent toutefois prêts à subir une telle hausse, les pouvoirs publics s’en inquiètent. En effet, cette défense de la libéralisation du marché pourrait se traduire par une hausse des prix pour le consommateur final. Mais à ceci, les opérateurs répondent pouvoir aider à terme le consommateur à réduire  sa facture, par la maitrise de sa consommation notamment.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter