Qatar Airways vole au gaz naturel

Arrivée à Doha d'un vol commercial de Qatar Airways au GTL

Arrivée à Doha d'un vol commercial de Qatar Airways au GTL

Pour la première fois, dans la nuit du 12 octobre dernier, un avion de la compagnie aérienne Qatar Airways a relié Londres à Doha, grâce à une propulsion au gaz naturel.

Dans la nuit du 12 octobre, le vol Londres-Doha assuré par Qatar Airways a volé grâce à un carburant alternatif composé de 50% de kérosène synthétique de gaz liquide, fabriqué par Shell, et à 50% de kérosène conventionnel. Le vol qui a duré six heures a été réalisé par un Airbus A340-600 doté d’un moteur Rolls-Royce.

Les données récoltées lors de ce vol “historique” devraient alors “être utilisées par les scientifiques pour mieux analyser les bénéfices du GTL par rapport à un carburant normal“, explique la compagnie dans son communiqué. Le GTL Jet Fuel, pourrait alors devenir une alternative au kérosène classique permettant de dégager moins de dioxyde de soufre lors de sa combustion et donc améliorer la qualité de l’air dans les aéroports très fréquentés.

Enormes réserves de gaz naturel

Grâce à ses ressources extraordinaire en gaz naturel – le pays dispose des premières réserves mondiales – le Qatar estime pouvoir produire au moins un million de tonnes de GTL par an à partir de 2012. Seul hic, le procédé de fabrication du GTL Jet Fuel coûte encore trop cher pour en faire un réel concurrent au kérosène traditionnel.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter