La grippe A moins meurtrière que la grippe classique

ECDCSelon les dernières observations du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, basé à Stockholm en Suède, la grippe A toucherait plutôt les jeunes enfants, mais surtout, le virus H1N1 serait moins meurtrier que le virus de la grippe saisonnière.

Ainsi, Denis Coulombier, chef de l’unité préparation et réponse au sein de ce centre, explique que la proportion de décès causés par le virus H1N1 est compris entre 0,2 et 0,3 pour mille. Or ce chiffre est “inférieur à la grippe habituelle” qui tue quant à elle un patient sur mille. “Chaque année, la grippe tue plusieurs milliers de personnes, mais cette année, la grippe est pandémique et les gens se rendent compte qu’elle peut être fatale“.

Nouvelle vague de contamination dans les semaines à venir

Par ailleurs, la grippe A ne touche pas la même population que la grippe classique. En effet, si la grippe touche plutôt les personnes les plus âgées, le virus H1N1 s’attaque plutôt aux jeunes enfants. Une des explications avancées est que le virus H1N1 étant une évolution du virus de la grippe espagnole, les personnes qui pourraient l’avoir rencontré en 1918 pourraient être ainsi immunisées.

Enfin, Denis Coulombier ajoute qu’une nouvelle vague de contamination pourrait intervenir “dans les semaines à venir“. Mais, “la bonne nouvelle, avant cette seconde vague, c’est qu’il n’y a pas d’explosion de cas, que nous ne serons pas pris de vitesse”, précise-t-il. à l’AFP.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter