GDF Suez se diversifie au Chili

Carte du ChiliGDF Suez renforce sa position de leader au Chili en signant deux contrats diversifiant sa production d’électricité. Après avoir conclu un contrat de 3 milliards de dollars pour l’approvisionnement du pays en léectricité, le groupe français inaugure également le plus grand parc éolien chilien.

GDF Suez vient donc de remporter une offre d’achat de 3 milliards de dollars concernant l’approvisionnement en électricité de 2 000 GWh/an de filiales de la compagnie électrique chilienne EMEL. Le contrat a été signé par sa filiale publique Edelnor, dont Codelco est également propriétaire, pour une période s’étalant de 2012 à 2026.

L’électricité proviendra principalement du gaz naturel liquéfié (GNL) qui sera regazéifié sur le terminal GNL de Mejillones, détenu à parts égales  par GDF Suez et Codelco. La mise en service de ce terminal est prévue pour 2010. Il fournira environ 20 % des besoins de la région nord du Chili qui dessert principalement des sociétés industrielles. L’utilisation de GNL pour produire de l’électricité réduira de manière significative les émissions, contribuant à renforcer l’ambition du Chili à devenir membre de l’OCDE.

Le plus grand parc éolien du Chili

Par ailleurs, c’est aujourd’hui que le groupe énergétique français inaugurera le plus grand parc éolien du Chili, Monte Redondo, en présence d’Andres Velasco, ministre des Finances, Marcelo Tokman, ministre de l’Energie et de Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez.

Le parc éolien de Monte Redondo, étape supplémentaire vers la diversification du portefeuille énergétique de GDF Suez au Chili, contribuera ainsi à stabiliser les prix tout en réduisant sa dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles. Ce projet représente une avancée stratégique dans le Système Interconnecté Central (SIC), le plus gros réseau énergétique du pays. 100 GWh/an, issus de la production du parc éolien de Monte Redondo, ont été vendus lors d’enchères organisées par la société locale de distribution CGE. Le contrat, conclu pour une durée de 14 ans, débutera en janvier 2010.

Ce projet réduira par la même les émissions de CO2, ce qui permettra au Chili de prétendre à des crédits-carbone dans le cadre du Mécanisme de Développement Propre (MDP) du protocole de Kyoto. Les travaux de construction du parc éolien de Monte Redondo, d’une capacité installée de 38 MW et situé à 325 km au nord de Santiago, ont commencé en début d’année. L’investissement total s’élève à 100 millions de dollars.

GDF Suez croit fermement au Chili et aux opportunités de développement qu’il propose. Notre groupe y dispose de domaines d’expertise vastes et variés qu’il souhaite continuer de renforcer. Ces deux contrats majeurs représentent des étapes clés dans notre stratégie visant à diversifier notre production“, se félicite Gérard Mestrallet.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter