« Pétition musicale » contre le réchauffement climatique

Beds are burningKofi Annan, ancien secrétaire général de l’ONU a lancé hier à Paris une “pétition musicale mondiale” contre le réchauffement climatique. Concrètement, de nombreux artistes ont enregistré une version du célèbre “Beds are burning” de Midnight Oil.

Accompagné de Mélanie Laurent, David Jones et Manu Katché, le prix Nobel de la paix et ancien secrétaire général des Nations Unies a présenté hier à l’Université Paris Descartes cette nouvelle version de la chanson “Beds are Burning” du groupe Midnight Oil.

Une soixantaine de personnalités dont les chanteurs Yannick Noah, Youssou N’Dour, Scorpions, ou encore des acteurs comme Guillaume Canet et Marion Cotillard ont donc prêté leur voix pour l’enregistrement de ce single qui peut être téléchargé gratuitement sur internet. Chaque téléchargement constitue alors une signature numérique de la pétition en faveur d’un accord climatique en décembre prochain.

Le changement climatique est le plus grand défi humanitaire que nous devons relever aujourd’hui

Avec ce projet, Kofi Annan entend “faire tellement de bruit que nos dirigeants ne pourront pas l”ignorer quand ils se retrouveront à Copenhague“. “Le changement climatique est le plus grand défi humanitaire que nous devons relever aujourd’hui“, a expliqué l’ancien secrétaire général de l’ONU. “Ce sont les pays les plus pauvres et les moins développés qui sont le plus durement frappés“.

Le choix de la célèbre chanson de Midnight Oil n’est pas innocent. Le leader du groupe des années 80, Peter Garett étant depuis, devenu ministre de l’Environnement en Australie. S’il n’a pas prêté sa voix à ce nouvel enregistrement, il a toutefois réécrit certaines paroles pour l’occasion.

> Pour en savoir + : Ecouter et télécharger le single

  • facebook
  • googleplus
  • twitter