Les mauvais payeurs plombent les chiffres de Poweo

PoweoAprès avoir publié des prévisions financières plus mauvaises que prévu, le cours de l’action Poweo a chuté hier à la Bourse. Le groupe annonce en effet une perte de plus de 9 millions d’euros au premier semestre. En cause, une politique fondée sur la quantité plutôt que la qualité.

Après la publication de ces mauvais chiffres pour le premier semestre 2009, l’action Poweo a perdu 7,73% de sa valeur hier, à la clôture de la Bourse de Paris. Le chiffre d’affaires consolidé de l’opérateur alternatif français s’est élevé à 264,9 millions d’euros, en hausse de 7% par rapport au premier semestre 2008. Toujours négatif, son résultat opérationnel s’est cependant amélioré avec une perte de seulement 9,3 millions d’euros, contre 21 millions un an plus tôt.

Pour le quotidien les Echos, Poweo “essuie les plâtres de sa croissance tambour battant sur un marché à peine libéralisé“. En effet, le groupe a beaucoup axé sa politique sur l’acquisition de nouveaux clients.

5,4 millions de créances douteuses

Or en misant sur la quantité, le groupe a négligé la qualité et le constat aujourd’hui est que beaucoup de clients de Poweo ne sont pas de bons payeurs. Conséquence, pour le premier semestre 2009, les dépréciations de créances douteuses s’élèvent à 5,4 millions d’euros !

L’objectif sera donc désormais pour le groupe de Charles Beigbeder, qui vient de céder ses parts à Verhund, son actionnaire de référence, de se montrer plus sélectif dans la recherche de nouveaux clients. Les Echos poursuivent en expliquant que la direction du groupe “a défini un plan d’action prévoyant l’abandon des clients présentant un profil de risque élevé et la rétention de ses clients les plus rentables“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter