Pierre Gadonneix sous pression

EDFDepuis le début de sa campagne en faveur d’une hausse des tarifs d’électricité, Pierre Gadonneix fait l’objet de nombreuses critiques. Si officiellement sa succession n’est pas lancée, le sort du PDG d’EDF semble toutefois scellé.

Depuis sa déclaration tonitruante en faveur d’une hausse de 20% des tarifs d’électricité en trois ans, Pierre Gadonneix est vivement critiqué l’Elysée. C’est tout d’abord Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, qui a jugét “anormal” que les Français paient les erreurs d’investissement à l’étranger du groupe énergétique français. Claude Guéant en a rajouté hier sur Europe 1, estimant “regrettable que le président d’EDF inquiète les Français “avec l’annonce d’une telle hausse avant d’ajouter qu’il “sait très bien que le gouvernement ne pourra pas le suivre dans de telles proportions”.

Si officiellement, la succession de Pierre Gadonneix à la tête d’EDF n’est pas d’actualité, la rumeur d’une éventuelle éviction va cependant bon train. Selon le quotidien Les Echos citant une source bien informée, “Pierre Gadonneix sait qu’il va partir et on le lui a dit”.

“Même pas la peine que Gadonneix y pense “

Il semblerait même que Pierre Gadonneix était fixé sur son sort avant même de se lancer dans sa campagne sur les tarifs, “il voulait dire la vérité sur les tarifs avant de partir” cite encore le quotidien économique. Selon le Canard Enchainé, Nicolas Sarkozy aurait même affirmé que “la prolongation de son mandat à EDF, ce n’est même pas la peine que Gadonneix y pense”.

Alors qui pour succéder à Pierre Gadonneix, 66 ans, dont le mandat doit en principe s’achever en 2010 ? Après des rumeurs autour d’Anne Lauvergeon, c’est désormais le nom d’Henri Proglio, actuel président de Veolia, qui revient le plus souvent.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter