Sécurité globalement satisfaisante des cabinets de radiologie

Radiologie radiographie (Auteur : Raziel)Huit inspecteurs de la division de Douai de l’ASN ont contrôlé début juin, 16 cabinets libéraux de radiologie en région Nord-Pas-de Calais sur les 250 cabinets de la région déclarés à l’ASN. Si dans l’ensemble, l’Autorité de sûreté nucléaire estime que la sécurité est “satisfaisante”, elle relève néanmoins des dysfonctionnements et de fortes disparités.

Cette campagne de contrôle s’inscrit dans une démarche globale de l’ASN afin de sensibiliser les professionnels de ce secteur. Plusieurs divisions de l’ASN ont ainsi mené le même type d’opération dans d’autres départements. Elle fait également suite à plusieurs constats de non respect de la réglementation lors d’inspections menées dans des cabinets de radiologie.

Cette opération a permis d’évaluer la prise en compte de la radioprotection et de procéder à un rappel des principales dispositions réglementaires applicables. L’ASN dresse un bilan globalement satisfaisant de la situation des cabinets, tout en soulignant les marges de progrès de certains d’entre eux qui vont se voir notifier les actions correctives à entreprendre.

Seulement 19% de contrôles internes

La réglementation relative à la radioprotection des patients est mise en ?uvre de manière satisfaisante pour 94% des cabinets inspectés en ce qui concerne la justification des actes et la vigilance par rapport aux états de grossesse des patientes. Les exigences réglementaires de contrôle annuel de radioprotection par un organisme agréé sont respectées par 75% des cabinets. En revanche, les contrôles internes de radioprotection (hors contrôles d’ambiance) ne sont mis en place que par 19% des cabinets.

Pour chaque cabinet, 28 contrôles, portant sur la validité de la déclaration des appareils de radiologie utilisant les rayons X et sur le respect des exigences en matière de radioprotection des travailleurs et des patients, ont été réalisés par les inspecteurs de l’ASN. Ces inspections comprenaient un examen de documents (déclaration administrative, rapports de contrôle de radioprotection et de contrôle qualité, suivi dosimétrique des personnels, modalités de formation, information des patients?) ainsi qu’une visite des locaux où sont implantés les appareils de radiologie.

Réglementation moins respectée chez les “petits” radiologues

L’ASN indique que les résultats de son inspection ne sont “pas de nature à remettre en cause la sécurité des travailleurs et des patients“, et sont par ailleurs très contrastés. Ainsi, moins les cabinets appartiennent à des groupes structurés, disposant de moyens organisationnels et humains, moins la réglementation est respectée.

Les écarts constatés donnent lieu à des lettres de suite envoyées aux cabinets concernés avec, suivant la gravité, des demandes d’actions correctives ou des compléments d’information, assortis de délais de mise en conformité.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter