Luc Guyau rencontre le nouveau ministre de l’Agriculture

luc-guyau-agricultureA la suite du remaniement gouvernementale annonc� mardi soir, Luc Guyau, pr�sident des Chambres d’agriculture, s’est r�joui de le nouvelle d�nomination du minist�re de l’agriculture. Le repr�sentant des APCA a rencontr� hier, Bruno Le Maire, au lendemain de sa prise de fonction.

Au cours de ce t�te-�-t�te, Luc Guyau a soulign� ” l‘extr�me inqui�tude des Chambres d’agriculture face � la situation tr�s pr�occupante de diff�rentes fili�res agricoles et de la fili�re lait en particulier “. Pour Luc Guyau, la d�gradation de la conjoncture actuelle appelle des inflexions fondamentales.

Selon l’ancien patron de la FNSEA, ” la politique agricole commune doit r�pondre � l’imp�rieuse n�cessit� de pr�server et de r�nover des m�canismes de r�gulation et de filets de s�curit�. Au niveau national, et au del� de l’organisation des fili�res qui doit �tre optimis�e, des mesures sp�cifiques de soutien aux �leveurs doivent �tre d�ploy�es en urgence.”

L’ancien pr�sident de la FNSEA et actuel patron des APCA s’�tait voulu positif apr�s l’annonce de la nouvelle d�nomination du minist�re : ” Je me f�licite de la nouvelle dimension du Minist�re de l’Agriculture et de la P�che, qui d�sormais sera le Minist�re de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la P�che. Cette �volution dans les mots renforce, comme nous le souhaitons, ce lien fondateur entre l’agriculture et l’alimentation et doit permettre de nous rapprocher des consommateurs.

Optimisme

S’agissant des hommes qui arrivent � ce minist�re toujours sensible, Luc Guyau est optimiste. ” L’exp�rience des hommes qui ont pris ces responsabilit�s, europ�enne pour Bruno Le Maire et territoriale pour Michel Mercier, doit permettre de refonder le pacte entre l’agriculture, les territoires et la soci�t�. Nous contribuerons, au niveau des Chambres d’agriculture, � ce nouvel �quilibre. Un �quilibre entre les hommes, les produits, les territoires.”

  • facebook
  • googleplus
  • twitter