Terra Sol valorise les d�chets � Elne

elne_pyrenees-orientalesLe bureau d’�tudes Terra Sol sp�cialis� dans la transformation des d�chets organiques et en particulier des boues d’�puration en compost, a dot� le Sydetom 66, syndicat d�partement des Pyr�n�es Atlantiques en charge des d�chets, d’une unit� de compostage derni�re g�n�ration alliant performances et innovations technologiques. Cette composti�re innovante, bas�e � Elne, ach�ve actuellement ses travaux de r�alisation et sera mise en service en juillet prochain.

L’objectif de cette unit� de compostage des boues d’�puration et de d�chets verts est de produire des composts de haute qualit� agronomique et environnementale. L’unit� est pr�vue pour traiter un maximum de 10 000 tonnes/an de boues biologiques et 7�000 tonnes de v�g�taux provenant des d�chetteries voisines et des espaces verts des collectivit�s, apr�s tri.

Ces deux gisements �tant exclusivement issus du territoire Sydetom 66. Le compost final, environ 3.500 T/an sera pour une partie �pandue par les agriculteurs (c�r�ales, viticulture, arboriculture, mara�chage, ol�iculture) de la r�gion. L’autre partie sera commercialis�e aupr�s de professionnels, tels les p�pini�ristes, paysagistes et entrepreneurs des travaux publics dans le cadre de v�g�talisation d’espaces verts. Enfin, il est pr�vu que les administr�s et professionnels de la commune d’Elne b�n�ficient gratuitement d’une partie de la production de terreau pendant la dur�e du march� (15 ans).

Une d�marche qualit� environnementale

Cette usine, d’un co�t global de 3.6 M d’euros, a �t� cofinanc�e par la R�gion et l’Europe (fonds FEDER) � hauteur de 11 %. Partenaires sans lesquels le bouclage du projet, plus ambitieux que celui-m�me propos� par Terra Sol dans son offre au Sydetom 66 en janvier 2007, n’aurait �t� possible.

Cette installation class�e�est le fruit d’une d�marche qualit� environnementale et de proc�d�s technologiques innovants (proc�d� Adonis Evoluteam�, ventilation par Push-Pull, nez �lectronique, toiture photovolta�que de 900 m�, etc.). L’unit�, baptis�e Illib�ris, est la 4�me r�alisation de la PME gardoise ind�pendante.

Un b�timent process

Soucieuse des nuisances que peuvent provoquer certaines unit�s de compostage, la soci�t� Terra Sol a construit un b�timent process confin� de 1�700 m�, sur les 7�000 m� que comptent la composti�re. Le syst�me de purification de l’air vici�, �labor� en partenariat avec l’Ecole des Mines d’Al�s est double�: physico-chimique et biologique.

Par ailleurs, un nez �lectronique de la soci�t� canadienne Odotech permettra de conna�tre et de contr�ler en temps r�el et en continu le niveau olfactif d�gag�. Quand aux jus organiques produits lors du compostage, ils sont directement raccord�s � la station d’�puration contig�e. Selon Terra Sol, le site peut revendiquer le z�ro rejet milieu naturel.

Vitrine technologique

Terra Sol ne s’est pas seulement content�e de construire une vitrine technologique, une r�f�rence en la mati�re. Avec cette composti�re, l’unit� Illib�ris est avant tout “un magnifique outil de protection de l’Environnement et en particulier, des ressources en eau” selon les termes de l’entreprise.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter