Europe Ecologie veut son autonomie

Europe_Ecologie.JPGApr�s leur score historique de dimanche dernier lors des �lections europ�ennes, les �cologistes de la liste Europe Ecologie souhaitent surfer sur la vague du succ�s et faire des prochaines �lections r�gionales leur prochain objectif.

Les �cologistes d’Europe Ecologie, Daniel Cohn-Bendit en t�te, revendiquaient d�s hier leur autonomie dans le paysage politique fran�ais. A la majorit� qui affirme que l’�cologie n’est ni de droite ni de gauche, Daniel Cohn-Bendit rappelle sa volont� de “se battre contre les dirigeants actuels” ainsi que l’ancrage � gauche de son parti. Pour l’ex-leader de Mai 68, “il faut que l’�cologie d�barque et essaye de s’incruster dans le paysage politique fran�ais“.

Mais le plus dur � g�rer reste l’apr�s. Que va-t-il se passer une fois Daniel Cohn-Bendit � Strasbourg, lui qui clame ne pas vouloir servir de “gourou”? C�cile Duflot, la secr�taire nationale des Verts assure dans Les Echos, “on n’est pas gris�s par ce qui nous arrive. Quant � la suite, personne n’a les clefs imm�diatement.”

La suite, ce sont pourtant les prochaines �lections r�gionales. Jean-Vincent Plac�, pr�sident du groupe Vert � la r�gion Ile-de-France a d’ores et d�j� pr�venu Jean-Paul Huchon, pr�sident PS de la r�gion, qu’il souhaitait mener une liste s�par�e lors du premier tour de l’ann�e prochaine. Ce nouveau succ�s d’Europe Ecologie fragilise donc� consid�rablement les 20 pr�sidents de r�gion socialistes sortants.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter